Archives de la Catégorie : 8- Aménager son jardin

Concevoir son jardin

jardin-iroise-paysagiste

L’engazonnement

 

web-brest-paysagiste-saint-renanVoici un sujet rarement abordé dans les magazines déco ! Et pourtant lorsque l’on vient de construire, on se rend vite compte qu’avec de la pelouse tout autour, notre belle maison aurait immédiatement l’écrin de verdure qu’elle mérite !

On pense qu’il suffira de semer soi-même quelques graines à la volée pour voir le gazon pousser en quelques jours.
Et bien, obtenir un beau résultat demande un peu de préparation et peut même vous coûter plus cher que vous ne le croyez et surtout si vous ne l’aviez pas prévu dans votre budget ! En effet le prix est d’environ 2 à 3 euros du mètre carré.

 

 

 

Après un chantier il est tout d’abord nécessaire de bien débarrasser votre terrain de tous les gravats, de niveler le sol (en préparant une pente d’environ 2% pour l’évacuation des eaux de pluies), de casser les mottes de terre et de l’aérer. Ensuite il faudra enlever les mauvaises herbes qui subsistent. Puis amender et préparer le sol à recevoir les graines qui seront semées et enfouies mécaniquement. Ensuite à moins qu’une bonne averse intervienne il faudra arroser pour aider les graines à germer. Une quinzaine de jours plus tard les premiers brins d’herbe apparaîtront.

Un jardin de bord de mer

jardin-brest-saint-renan-2En bord de mer nous sommes confrontés au vent et aux embruns. Il faut donc s’en protéger. Avant d’installer les plantes exotiques qui se plairont sous notre doux climat, il faut prévoir un écran végétal qui sera composé de 3 rangs (haut / moyen / bas): Tout d’abord, des arbres tels que tamaris escalonias, oléaria ou ciste, puis des arbustes comme le laurier rose, et enfin des plantes vivaces (dahlias, hortensias, fushias, capitules, ….

Dans les sols pauvres et sableux on pourra planter des succulentes tels que l’aloe vera , les agaves ou l’orpin. Une fois l’écran efficace vous pourrez installer de nombreuses essences exotiques qui se sont très bien acclimatées sous nos latitudes : mimosas de Provence, agapanthes de Madère, fougères arborescentes, pittosporum, phormium tenax. Pour vous donner une meilleure idée je vous conseille de vous rendre à l’arboretum de Brest.

Vous pouvez aussi penser aux graminées. Il en existe de nombreuses variétés graciles qui dansent au gré du vent : stipas, imperatas, pennisetum, …  Comme il gèle rarement notre choix est vaste !

 

Un potager partagé

 

jardin-brest-saint-renan-1Si vous aimez les légumes et les fruits frais et de saisons, mais que vous n’avez pas le temps ou l’énergie de vous consacrer à un verger et encore moins à un potager, il existe une solution. Partager un coin de votre jardin avec quelqu’un qui aimerait le cultiver.

 

Vous conviendrez des modalités de l’échange en carottes, pommes et autres brocolis !

 

Ce sera aussi l’occasion d’échanger des moments de convivialités, des conseils, des graines. Et aussi de préparer des conserves pour l’hiver, des confitures et ensuite de les partager avec ses voisins, ses amis, …

C’est une ouverture d’esprit, une ouverture aux autres, un élan de solidarité.

 

Je vous invite à consulter ses sites :

www.pretersonjardin.com 

www.plantezcheznous.com

 

 

 

 

 

Lien Permanent pour cet article : http://www.guide-maison-brest-appartement-iroise.com/concevoir-son-jardin/

Agrandir sa maison

Avez -vous pensez à transformer une pièce
pour agrandir votre maison ?

 

Vérandas, Chalets, Préaux, Carports,  …

veranda-extension-brest-guissény-1

VERANDA, une pièce en plus !

 

Aujourd’hui avec la vente difficile des biens immobiliers. L’une des solutions si votre maison devient trop étroite est de l’agrandir grâce à une véranda. Elle peut devenir jardin d’hiver, studio pour vos activités de loisirs ou pièce à vivre …

A vous de choisir sa fonction afin de libérer une autre pièce !
Vous pouvez ainsi transformer l’une des pièces de la maison en chambre ou en bureau par exemple.

La véranda est une pièce très agréable à vivre de par la luminosité qu’elle apporte. A condition d’être bien isolée, c’est aussi une source de chaleur grâce aux rayons du soleil et donc de faire des économies d’énergie.

Dans une véranda on a un peu l’impression d’être dans son jardin. Cette sensation de dedans /dehors est particulièrement appréciable pendant les saisons froides ou pluvieuses.

Les vérandas existent dans une variété de formes, de matières (alu, bois, pvc) et de couleurs. A vous de choisir la vôtre sur mesure ou en kit !

De plus une jolie véranda sera incontestablement un atout de valorisation de votre maison si vous souhaitez un jour la vendre. Elle apporte une touche très appréciée de raffinement et de confort.

 

A l’extérieur :  CHALETS, PREAUX, CARPORTS

Une autre façon d’agrandir sa propriété est de récupérer la surface du garage et de la transformer en chambre ou bureau ou pour agrandir son salon.

veranda-extension-brest-guissény-2-chalet-abri-de-jardinDans ce cas où mettre la voiture et vos outils de jardins et de bricolage ? Et bien les réponses sont multiples et fonction de votre budget et aussi des règlements d’urbanisme.
Vous pouvez ajouter dans votre jardin un chalet pour accueillir votre tondeuse, stocker le salon de jardin et ranger vos outils.

Vous pouvez aussi opter pour un préau pour garer vos véhicules et le protéger des intempéries et aussi y mettre votre réserve de bois. Il peut avoir un ou plusieurs côtés fermés.

Le carport peut également être agrémenter d’une remise. Sa structure ouverte diminue la condensation sur votre voiture. Le risque de rouille est donc diminué. Il protège votre voiture de la chaleur du soleil et des UV. Il peut aussi se transformer en cuisine d’extérieur les beaux jours venus en y installant votre barbecue.

Lien Permanent pour cet article : http://www.guide-maison-brest-appartement-iroise.com/agrandir-sa-maison/

Véranda

Simple extension ou pièce à vivre ?

Construire une véranda est une bonne idée pour plusieurs raisons : la véranda est un véritable espace à vivre, une pièce protégée, à la fois dedans et dehors.

veranda-spa-construction-decoration-brest-finistereC’est le jardin d’hiver qui vous permettra d’avoir un coin de nature quand il pleut ou qu’il neige dehors, l’espace abrité du vent des belles soirées de printemps ou d’automne.

Vous pourrez en profiter toute l’année si vous la climatisez. La véranda est aussi un tampon climatique qui protégera une partie de votre maison du froid et des intempéries. Elle peut aussi être votre sas d’entrée.

Le sol

Il faut bien réfléchir au sol qui recouvrira la dalle de la véranda. Beaucoup de matériaux sont possibles en fonctions de vos goûts et de l’usage prévu.
Les sols carrelés ou les bétons cirés résisteront très bien aux entrées/sorties dans le jardin. L’entretien est facile et agréablement frais l’été, cependant ils peuvent se révéler un peu froid l’hiver. Les parquets sont très agréables, il faudra les choisir aussi pour leur résistance. Attention à ne pas poser de matériaux qui sont trop sensibles aux écarts de températures. La couleur du sol doit s’harmoniser avec la déco de la maison et tenir compte des aspects thermiques : une couleur sombre captera et conservera plus de chaleur qu’une couleur claire qui  sera aussi plus lumineuse.

 

L’ossature

Quels matériaux choisir pour l’ossature ?
Le bois est assez cher, mais il a un charme indéniable. C’est un très bon isolant. Dans une démarche écologique, il faut choisir des bois venant de forêts locales et si possible avec un label PEFC. Robinier, cèdre rouge, chêne, châtaigner, le choix est large. Le bois doit être entretenu. Une lasure sera à passer tous les 2/3 ans.

L’aluminium pour un coût similaire offre un entretien facilité, des couleurs variées et il est plus adapté aux grandes vérandas.

Le PVC, moins onéreux, convient à des surfaces moyennes. Très facile d’entretien il est cependant moins résistant que l’aluminium. Différentes couleurs et imitations bois existent.

Le toit

Si vous souhaitez un toit vitré, faites-le en pente face au nord : une autre inclinaison risquerait de transformer la véranda en serre lors des belles journées d’été. Un toit orienté vers le haut au lieu d’une « casquette » orientée vers le bas donnera également une plus belle allure à votre façade et permettra de capter plus de lumière.

 

La climatisation

veranda-fleurs-construction-decoration-brest-finistereL’un des grands intérêts de la véranda est sa surface vitrée. Elle peut induire une surchauffe en été, surtout si elle est orientée au sud ; un simple vitrage est absolument à proscrire (trop chaud l’été, trop froid l’hiver) et un double vitrage faiblement émissif (isolation renforcée) est un bon compromis. Il existe des vitrages auto-nettoyants très pratiques surtout lorsque la surface vitrée est haute ! Pour la climatiser en été, il faut prévoir de bonnes aérations ou opter pour une véranda capable de s’ouvrir très largement. Des stores pourront également être utilisés. En hiver vous pouvez opter pour un chauffage par le sol ou installer une pompe à chaleur réversible. Vous pouvez aussi prévoir un petit poêle ou une cheminée.

 

La fiscalité

Lorsque les murs sont fixes et l’installation non démontable, la surface entrera dans le calcul des impôts fonciers.
Si la véranda participe à l’isolation de la maison, il sera possible d’obtenir des aides fiscales. C’est à étudier au cas par cas.

Lien Permanent pour cet article : http://www.guide-maison-brest-appartement-iroise.com/veranda/

Jardin

Aménager son jardin

Votre propriété est à la fois une maison et un jardin. Si la priorité est naturellement donnée à la maison dans un premier temps, il est tout aussi important de réfléchir dès le départ à l’aménagement du terrain, en particulier s’il est un peu « difficile » et le transformer en jardin.


En effet, si votre terrain est en pente ou s’il présente des risques d’humidité excessive à certaines périodes de l’année, il faut dès le début du projet voir comment corriger ces problèmes. Les engins de chantiers sont là, autant en profiter pour faire un peu de terrassement intelligent ou des travaux de drainage. La seconde étape consiste souvent à s’attaquer à l’entourage et généralement à planter une haie qui peut avoir plusieurs fonctions :

– S’isoler un peu de ses voisins
– Se protéger du vent (très important en bord de mer)
– Se construire une vue verdoyante et fleurie
– Et pour les terrains les plus grands, créer des zones variées (pièce d’eau, potager, bosquets, pergolas, roseraie, … ) à la manière d’un parc.

 

Créer un « mur de végétaux »

Si vous souhaitez vraiment vous préserver de la vue du voisinage optez pour une haie plantée de végétaux à feuillage persistant : Ifs, cotonéaster, lauriers, houx, troènes (d’Europe, de Californie ou panaché doré), éléagnus, pyracantha photinia… Placée au nord ou au vent dominant, elle participera à la protection bioclimatique de la maison. Attention cependant à ne pas vous couper du soleil et prenez en compte les besoins futurs de taille. Si vous voulez vous protéger, mais aussi garder de la lumière en hiver, optez pour des végétaux à feuillage caduc : symphorine, forsythia (jaune flamboyant au printemps), philadelphus, charmilles ou encore le wegelia. On estime qu’une haie dense peut avoir un effet brise-vent à une distance de 10 fois sa hauteur sans créer les turbulences désagréables d’un mur. Les jardiniers bretons ont développé la technique des petits talus sur lesquels on plante des essences variées. C’est à la fois efficace contre le vent, pour l’intimité et les différentes essences donnent un air plus champêtre et moins architecturé qu’une essence unique. A vous de choisir !

 

Exploiter la surface

Certains opteront pour une pelouse (simple d’entretien), mais il peut aussi être agréable de créer une composition de parterres et bosquets entre lesquels on aura plaisir à se promener. Plaisir des yeux avec les fleurs et les feuillages ou du nez avec les parfums, les combinaisons semblent infinies. À moins d’être un jardinier averti, demandez conseil à un expert, un paysagiste par exemple : tout ne va pas avec tout et partout !
Commencez par vous donner un thème : zen, à la française, à l’anglaise, ludique pour les enfants, romantique ou encore fruitier et potager. Les enfants adorent jardiner et déguster les framboises !

Souhaitez-vous ensuite faire des aménagements (un banc, une tonnelle, une mare ou une piscine, une statue, …) ? Prévoyez cela dès le départ, car même si vous ne faites ces aménagements que plus tard, un jardin se construit dans la durée. Ne soyez pas trop pressés et regardez l’herbe pousser !

 

Au rythme de son jardin

Imaginez aussi comment vous aimeriez le voir aux différentes saisons : tendre au printemps, éclatant l’été, flamboyant à l’automne. N’oubliez pas l’hiver où vos aménagements et vos plantes caducs préserveront l’intérêt de votre jardin.

 

Imaginez-le aussi de nuit. Pourquoi ne pas inclure un éclairage ou un balisage, une fontaine ou une petite cascade éclairée par des sources multicolores ?

L’entretien

L’entretien du jardin peut parfois devenir une contrainte importante si on n’y prend garde. Là encore, demandez à un professionnel de vous conseiller des plantes qui ne nécessitent pas une attention constante, voire des associations de plantes qui protégeront naturellement votre petit coin de paradis sans devoir recourir aux produits chimiques.

Prévoyez enfin un petit composteur et un récupérateur d’eau de pluie, quelques abris pour animaux (oiseaux, hérissons,…) et profitez-en  !

jardin-fleurs-rose-maison-de-reve-construction-decoration-brest-finistere

Lien Permanent pour cet article : http://www.guide-maison-brest-appartement-iroise.com/jardin/

Piscine

Brest, la maison de vos rêves. Le Guide Papillon donne des idées pour construire, rénover, décorer et aménager votre maison à Brest (Finistère).

Traditionnelle, naturelle ou jacuzzi ?

piscine-maison-de-reve-construction-decoration-brest-finistereLe terrain

Un terrain, une maison et des enfants qui sautent en riant dans la piscine. Pour l’implanter, il faudra éviter au maximum les sources d’ombre : murs, arbres (attention aux feuilles) sont à éloigner le plus possible des bords. Dans une région ventée comme la Bretagne, il faut bien faire attention à éviter les courants d’air et prévoir des paravents pour éviter.
Sans vent, une journée ensoleillée n’a pas besoin d’atteindre des températures caniculaires pour tirer le maximum de plaisir de sa piscine.

 

Le terrain devra être plat (une piscine en terrain pentu est possible, mais cela représentera un surcoût non négligeable) et surtout stable (attention aux affaissements). Enfin veillez au drainage du terrain surtout si vous avez choisi des parois non maçonnées (coque polyester par exemple).

La législation

Une piscine hors-sol démontable de moins de 20 m² au sol pour 1 m de haut doit être placée à plus de 3 m de la propriété de vos voisins. Une autorisation de travaux sera nécessaire pour les bassins de surfaces moyennes (100 m² pour une piscine découverte sans local technique ou 20 m² pour une piscine couverte). Au-delà, un permis de construire sera nécessaire. Dans tous les cas, demandez à votre installateur et à la mairie de préciser la loi en vigueur (attention aux contraintes locales, règlements spécifiques, zone de monuments historiques, etc). La loi est également très stricte en matière de protection du bassin. Les équipements devront être aux normes NF et les propriétaires de piscines enterrées ou semi-enterrées doivent s’équiper d’un système de protection pour les jeunes enfants. Les piscines intérieures, hors-sol, gonflables ne sont pas concernées. Les vendeurs ont une obligation d’information.

Votre piscine traditionnelle

En fonction de votre budget, de la taille ou de la forme, il existe un panel de solutions pour créer votre bassin. Les piscines modulaires sont préfabriquées et considérées comme démontables (même si elles sont enterrées). Elles coûtent moins cher à l’achat et n’augmentent pas vos impôts.

Elles sont rapides à installer, bien que l’opération puisse être technique. Une telle installation peut revenir à moins de
10 000 euros.
Les piscine en coque polyester, installées rapidement, de formes douces et variées, résistent bien au temps. Livrées d’un seul tenant, il faudra que votre jardin soit accessible ; par ailleurs, leur taille bien qu’importante, est limitée. Une telle installation vous coûtera entre 15 000 et 30 000 euros en moyenne.
Enfin les piscines classiques, maçonnées, offre de nombreuses possibilités à votre bassin. Toutes les formes, dimensions et finitions sont possibles. Le temps de construction sera d’environ deux semaines. Budget à partir de 15 000 euros environ.

Votre piscine naturelle

Une piscine naturelle ou biologique, conçue avec des matériaux naturels est une possibilité. Le filtrage est assuré par des plantes (pas de produit chimique, mais une pompe peut s’avérer nécessaire pour créer des courants d’eau, ainsi qu’une lampe UV-C). L’équilibre biologique doit être particulièrement soigné et l’eau ne doit pas dépasser 24°C pour ne pas créer de problèmes bactériens. Les prix oscillent entre 20 000 et
40 000 euros environ. Le résultat visuel est à la hauteur du budget.

Jacuzzi

Que faire si votre terrain est trop petit ou si la météo convient mal à une piscine extérieure ? Entre la baignoire et le bassin olympique, votre rêve peut être réalisé grâce aux jacuzzis. Facile à installer (y compris dans une véranda), le jacuzzi est un petit bassin qui, s’il ne vous permettra pas de nager, vous apportera le réconfort et les bienfaits de la balnéo toute l’année pour un prix raisonnable (entre 1 000 et 15 000 euros). Mieux qu’une simple alternative, installé dans une véranda, il vous permettra de goûter à la beauté d’un coucher de soleil dans la suave douceur d’un bouillonnement d’eau chaude …

 

Lien Permanent pour cet article : http://www.guide-maison-brest-appartement-iroise.com/piscine/