Archives de l’étiquette : conseil

Décoration : les meubles et les styles

 

DECORATION-MEUBLE-sejour-maison-de-reve-construction-decoration-brest-finistere

Les styles

Les pays d’Iroise et Brest Métropôle Océane vous offrent tout un éventail de possibilités. Des ébénistes talentueux, des meubles traditionnels de qualité, des meubles modernes aux lignes épurés, des meubles et objets design en couleurs.

Mariez les styles à condition de suivre un fil conducteur !

 

 

 

Meubles et Cuisines de Province, vous proposent des meubles authentiques et contemporains. De beaux meubles sur mesure, des cuisines sorties de leur imagination conçues avec une originalité sans pareille dans leurs ateliers de Gouesnou, pour votre plus grand bonheur.

Le charme des meubles réalisés dans les règles de l’art est intemporel et apporte de la chaleur et une âme à nos intérieurs contemporains. Leurs styles Henri IV, Louis XV ou XVI, Louis-Philippe ou bien encore régionaux ou de métiers, réchauffent les atmosphères minimalistes.

Ces meubles, aux essences variées et nobles (chêne, hêtre, merisier, acajou, ébène, …) apportent une note de raffinement dans toutes les pièces, voici quelques exemples :

– un voltaire ou un bergère Louis XVI dans le salon,
– un buffet Henri IV ou un vaisselier breton dans votre séjour,
– un lit en corbeille dans votre chambre,
– un meuble de travail dans votre cuisine (billot, meuble
d’apothicaire ou de mercerie, …),
– une coiffeuse art déco dans votre salle de bain,
– une console Louis XV dans votre entrée,
– un bibliothèque marine dans votre bureau ou un bureau de
style empire.

Pour un décor réussi, mélangez habilement les styles !

Les meubles de famille revisités

Nous avons tous hérité de meubles de nos familles ou chiné dans les vide-greniers et les brocantes des fauteuils que nous avions l’intention de remettre en état ou de relooker. Combien d’entre-eux sont encore dans la cave ou le grenier ?

luxury red leather armchair isolated on white background

Contre le manque de temps ou le manque d’idées, il y a près de chez vous des artisans et artisanes capables de restaurer, patiner, relooker, retapisser vos meubles anciens et leur donner une nouvelle vie assortie à votre intérieur tout en gardant leur âme.
Restaurer un meuble, c’est par exemple refaire la laque d’un meuble marqueté avec des «ailes de papillon». Patiner un meuble, c’est jouer avec la couleur sur les différents éléments de sa structure, de ses sculptures, de ses réchampis. Retapisser un fauteuil ou un lit en corbeille, c’est lui choisir une nouvelle parure. Il existe un choix incroyable de tissus magnifiques, colorés et contemporains qui redonnent de la gaieté et du style à votre décoration d’intérieur. Faites-vous plaisir !

 

Les meubles de qualité revisités se transmettent de génération en génération. Chacun lui apportant sa touche personnelle. Ils sont nos racines, nos souvenirs d’enfance, l’histoire de notre famille.

Lien Permanent pour cet article : http://www.guide-maison-brest-appartement-iroise.com/decoration-les-meubles-et-les-styles/

Escaliers

Droits ou en colimaçon … Traditionnels ou design ?

Si l’escalier a un rôle fonctionnel évident, il est aussi un élément décoratif de votre architecture d’intérieur.

escalier-ferronnerie-brest-metal-bois-nedellec-loperhetIMG_9697IMG_9695

 

 

 

 

Daniel Nedelec est un artiste de la ferronnerie. Il façonne et crée des escaliers soutenus par des arbres métalliques, découpe une silhouette d’arbre remarquable et un cerf dans un portail, un drôle de personnage à vélo, …

Son atelier est à Loperhet et il se déplace dans le Finistère.

 Formes

Monumental, façon grande maison bourgeoise, droit, avec tiers ou quarts tournants, hélicoïdal, suspendu, il y en a pour tous les goûts et les budgets. La première chose à prendre en compte est le compromis entre usage futur et volume disponible.

Un escalier hélicoïdal par exemple, peut vous séduire et est indiqué si la surface de la trémie est petite. Par contre, monter et descendre avec des objets encombrants est plus compliqué qu’avec un escalier droit. Il faut également éviter qu’il soit trop « raide » ou que les marches soient trop courtes ou trop longues.

 

Côté sécurité, la rampe doit faire au minimum 90 cm de haut, l’écart entre les barreaux de la rampe ne doit pas

excéder 11 cm. Si vous faites vous-même les finissions d’un escalier en bois, évitez tout spécialement de trop poncer les marches : si la rampe doit être lisse et douce, des marches un peu rugueuses sont nécessaires pour ne pas glisser.

Les matériaux

Le bois, chaleureux, emporte souvent les suffrages. Il est possible que les marches finissent par craquer avec le temps. Le béton offre une grande facilité d’entretien. L’installation est souvent plus longue (séchage) et il coûte en moyenne moins cher que le bois. La pierre est naturellement la version noble, très élégante et classique. L’inox très moderne peut être couplé avec des marches en bois ou en verre par exemple. L’aluminium peut être coloré, il est plus léger que l’inox ou le bois et facile d’entretien.

 

Pour un escalier fonctionnel et décoratif mélanger les matériaux. Vous pourrez aussi opter pour des marches en verre si vous cherchez des ambiances claires et modernes. Vous pouvez choisir de ne pas mettre de contre-marche pour aérer l’espace et faire passer la lumière. A l’inverse, un escalier droit fermé par des contre-marches peut se transformer en meuble de rangement très pratique. Vous pouvez prévoir d’installer un monte-escalier. C’est un petit siège qui permet de monter assis d’un étage à l’autre, ce qui est utile au fil du temps.

 

Vocabulaire

Crémaillère : Pièce d’appui qui soutient les marches, plaquée contre le mur d’appui de l’escalier. Elle se différencie du limon étant découpée suivant le dessous de la marche et de l’arrière de la contre marche

Giron : Distance à l’horizontale de la marche.

Échiffre, mur d’échiffre : Mur sur lequel repose l’escalier.

Jour : Espace vertical laissé par les volées.

Échappée : Hauteur de passage verticale entre le nez de la marche et la partie inférieure du plancher

Les marches : Supports pour le pied, caractérisées par leur dimensionnement, encombrement et hauteur. Une marche peut être droite, carrée ou balancée. Elle est divisée en plusieurs éléments : le nez et la contremarche (partie verticale entre deux marches).

Limon : Pièce d’appui qui permet de maintenir les marches d’un escalier, en parallèle au mur. A la française, à l’anglaise ou central. Son choix donnera un style à votre escalier.

Paillasse : Pour les escaliers en béton, c’est la dalle en pente qui regroupe les marches d’une volée

Volée : Portion d’escalier comprise entre les marches.

Lien Permanent pour cet article : http://www.guide-maison-brest-appartement-iroise.com/escaliers/